LGESTSEIGNEUR

41- OUATTARA ET LES PRATIQUES OCCULTES - 1

40- LA FIN DES ENNEMIS ET LA VENUE D'UN MONDE NOUVEAU


Que ce soit avant ou pendant les élections, et même après, dans sa bouche et dans celles des siens, ce ne fut qu'injures et paroles blasphématoires à l'égard de DIEU et de son Oint.

 

De sa part, cela ne surprend guère. Car,  lui a mis toute sa foi en ses dieux d'ailleurs et en ses divinations. Ne lui ont-ils pas permis de renverser la Vérité ? N'ont-ils pas réussi à lui permettre de renverser le sanctuaire du DIEU vivant ? N'ont-ils pas réussi à l'installer au pouvoir ? Désormais, plus rien ne pourrait l'arrêter pense-t-il. Ces adorateurs sont devenus plus que confiants, plus qu'orgueilleux. Et ils se vantent des exploits de leur maitre. «Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête ; ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?» (Révélation 13.4)

 

Ils sont tous en admiration derrière lui. Mais lui, il sait qu'il faut faire vite. Car ils savent trois choses importantes qui jouent contre eux, nos amis des ténèbres :

- Ils ont peu de temps (Révélation 12.12) «C'est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps».

- Tout sera dévoilé au peuple (Révélation 11.3) «Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours».

- L'enchantement ne peut rien contre ce pays. En effet, a dit le SEIGNEUR, «L'enchantement ne peut rien contre Jacob, ni la divination contre Israël ; au temps marqué, il sera dit à Jacob et à Israël: quelle est l'œuvre de DIEU». (Nombres 23.23)

 

Le temps qui leur est déterminé, nous en avons fait cas dans plusieurs articles. La dénonciation, c'est ce qu'ensemble nous ne cessons de faire. Ce sont les révélations que nous livre la Parole. Attardons nous un peu sur les enchantements ; car c'est l'un des aspects les moins visibles de leurs agissements.

 

L'enchantement contre la Côte d'Ivoire

 

Nous avons vu dans de articles [1], les pratiques enchanteresses qui sont le lot de nos ennemis. Ces pratiques sont un pilier essentiel de leur mode d'action. Ce sont des pratiques diaboliques allant de la divination, au sacrifice humain, en passant par l'idolâtrie. Or ce sont là des choses que le SEIGNEUR reprouve le plus. C'est pourquoi tout ce qui a été entrepris dans ce sens est dénoncé et complètement mis à nu.

Mais rassurer vous mes frères ; car le SEIGNEUR DIEU l'a dit : «L'enchantement ne peut rien contre la CÔTE D'IVOIRE». Le prophète Jérémie, disait déjà : «Écoutez la parole que l'Éternel vous adresse, Maison d'Israël ! Ainsi parle l'Éternel : N'imitez pas la voie des nations, et ne craignez pas les signes du ciel, parce que les nations les craignent. Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; la main de l'ouvrier le travaille avec la hache ; on l'embellit avec de l'argent et de l'or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il ne branle pas. Ces dieux sont comme une colonne massive, et ils ne parlent point; on les porte, parce qu'ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, et ils sont incapables de faire du bien.» (Jérémie 10.1-5)


Toutes ces pratiques que tu imitas et que tu partageas ne sont pas les tiennes, peuple saint de Côte d'Ivoire.  

C'est le lieu d'adresser à tous ceux qui s'en prennent à cette nation. Tout ce que vous réussirez contre son peuple et ses serviteurs vous est permis par l'ÉTERNEL, et Lui seul, afin que sa Parole et ce qui est résolu se réalisent. C'est afin de laver le pays de l'iniquité et du péché.

Vous êtes le bâton que DIEU utilise contre son peuple, pour le frapper. Vous n'êtes rien que des instruments dans la main puissante du DIEU Très Haut devant qui vous n'êtes que néants. Pitoyable donc, votre orgueil démesuré. Car vos enchantements sont nuls et de nul effet sur ce peuple. Devant l'ÉTERNEL, vos réussites ne sont que des abominations que, très prochainement, Il vous fera ravaler. Je vous ramène encore au livre des Nombres pour vous montrer ce que, depuis la nuit des temps, notre DIEU le SEIGNEUR, le Très SAINT avait révélé à Ses serviteurs : «L'enchantement ne peut rien contre Jacob, ni la divination contre Israël ; au temps marqué, il sera dit à Jacob et à Israël : quelle est l'œuvre de DIEU». (Nombres 23.23)

 

Eh oui ! Vous avez bien lu : «Au temps marqué». C'est-à-dire au temps déterminé pour ouvrir les yeux au peuple de DIEU. Au temps où le SEIGNEUR jugerait bon et propice de le révéler. Ce temps a été scellé depuis longtemps, car rien n'est fait au hasard. Tout est déjà accompli faut-il plutôt proclamer. Depuis des temps lointains déjà, le devin Balaam, à qui Balak avait fait appel pour maudire Israël, avait prédit votre défaite. Il avoua son impuissance à faire des imprécations contre le peuple de DIEU, et il annonça ce qui adviendra au temps marqué. Ce temps marqué, c'est le temps de la fin, le temps qui doit connaitre le paroxysme de vos agissements démoniaques.

 

A ce propos, ne serait-il pas temps d'expliquer à la nation la signification de certaines de vos pratiques qui nous sont passées sous les yeux ? Prenons l'exemple des grands panneaux publicitaires de votre investiture ? Ils devaient en réalité servir à nous hypnotiser afin de nous maintenir dans l'ignorance de vos pratiques de gourou de secte, tout en niant notre existence même.

 

Ces panneaux, je m'excuse de n'en avoir pas les photos, montraient en effet, mes frères, une foule sans visage, donc sans identité et sans âmes, sagement rangée derrière des ombres blanches. C'est l'expression de la négation totale d'un peuple devenu impersonnel. Un peuple sans identité, sans âme donc, que le brave aurait mis au pas. Les neuf ombres blanches disposées devant la foule sans visage, renforcent par le chiffre zéro (9=0), l'idée de ce sceau du néant et de l'abîme qu'il espère avoir apposé sur le peuple pour arriver à assouvir «son unique désir» sans aucune résistance de notre part, mais surtout dans le secret.

 

Avec ces pratiques, il vous marcherait dessus, vous écraserait que, sorti de votre hébétude et ensanglanté, vous l'applaudiriez.

Seulement, pour son malheur, DIEU est Vivant. Et nous voyons. Et nous ne l'acclamons pas. Seule la torpeur dans laquelle nous nous trouvons les a trompés. Mais cette torpeur, rassurez-vous, n'est le fait de ses enchantements. Je vous expliquerai plus loin.

 

L'un de ces panneaux (pour ceux que j'ai vus de mes yeux) était encore visible (en janvier 2012) à l'entrée du Plateau a la sortie du pont de Gaulle, venant de Treichville. Tous ceux de Yopougon apercevaient un autre, coté droit de la grande voie en y allant.

 

Ils n'ont été d'aucune utilité figurez-vous. Ces neuf ombres du séjour des morts ne conduiront dans l'abîme que les traitres de l'Alliance Sainte, ceux qui ne sont pas inscrits dans le livre de vie de notre SEIGNEUR. Ils vous y rejoindront, puisqu'ils vous aiment tant. Les autres comprendront, car l'ÉTERNEL est Vivant et Il leur ouvre l'intelligence pour cela.

 

Croyez-moi, aussi vrai que mon DIEU est Vivant et Éternel, ce que je vous confirme, Ses «témoins» sont déjà à l'œuvre. Ne comptez pas sur moi pour vous donner des indices les concernant. Simple rappel cependant. Leur ministère dure mille deux cent soixante (1260) jours. Question de logique et de timing donc, puisqu'ils doivent finir avant que vous ne retourniez dans l'abîme. Vos recensements et inscriptions en ligne n'ont pu vous révéler qui que ce soit ? - Voyez que l'informatique ne peut surpasser l'ÉTERNEL. Son logiciel est hautement plus puissant et inimitable, car Lui l'ÉTERNEL m'a permis de vous identifier.

 

Mais, dites-moi, que je m'adresse à vous par ces notes maintenant, n'est-ce pas là déjà notre victoire ? Tout sera dévoilé à notre peuple. La Parole du SEIGNEUR Très Haut sera portée partout sur cette planète terre où vivent des hommes, et Sa Puissance et son Saint Nom seront glorifiés par tous, par delà les mers. Et tous sauront que c'est Lui l'ÉTERNEL, le Tout-Puissant, le CRÉATEUR de l'univers visible et invisible. Vous et vos commanditaires qui vous célèbrent et qui vous ont invité à célébrer votre victoire sur nous, serez bientôt confus. Cela, je vous le certifie par la Parole de notre DIEU.

 

Vous mes frères, continuons la dénonciation de l'abomination, comme nous y sommes.

 

Ouattara l'idolâtre

 

«Toutefois il honorera en son lieu la divinité des citadelles (forteresses) ; il honorera une divinité que n'avaient connue ses pères, avec de l'or et de l'argent, des pierres précieuses et des joyaux.» (TOB) «C'est avec le dieu étranger qu'il agira contre les lieux fortifiés...» (Daniel 11.38-39)

 

Quel est ce dieu étranger ?

 

Peut-être quelques sceptiques encore me demanderont : Quelle est la divinité des forteresses dont fait mention le Texte aux versets 11.38-39 ? - Je ne suis pas sous ses tentes (dans sa maison) mais je vous invite à lorgner du coté de la licorne comme je l'ai déjà avancé plus haut. C'est cet animal mythique que leur esprit retors a érigé en divinité. C'est de fait, le nom de la force française qui opère contre ce pays.


Dans leur mythologie, ce serait le seul animal capable de s'attaquer à l'éléphant. Voici à son propos, un article de l'encyclopédie électronique Encarta. Je m'en inspirerai pour expliquer ces versets.


«Au milieu de sa tête se trouve une corne unique, extraordinairement étincelante, et qui a bien quatre pieds de long, mais elle est si résistante et si acérée qu'elle transperce sans peine tout ce qu'elle frappe » (Brunetto Latini, le Livre du trésor, xiiie siècle). La licorne est décrite comme un animal cruel et féroce, d'une force phénoménale : « Cette bête a tant de témérité, elle est si agressive et si hardie, qu'elle s'attaque à l'éléphant : c'est le plus redoutable de tous les animaux qui existent au monde » (Guillaume le Clerc de Normandie, Bestiaire divin, xiiie siècle).

Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.


 

Consulter cet article, vous y lirez d'autres considérations encore. Ce qui m'intéressa, pour ma part, ce fut le sujet sur «la Dame à la licorne». C'est une tapisserie composée de six (6) tentures, datée de la fin du XVème (15è) siècle. Des chiffres qui nous interpellent n'est-ce pas. Mieux, la lecture du panneau qui nous est présenté, donne à voir deux faits troublants que je vous livre en citant toujours la même source :


«La signification du dernier panneau reste énigmatique : une tente, surmontée de l'inscription qui donne son nom à la scène, «À mon seul désir», est entrouverte par un lion et la licorne ; ces derniers sont disposés symétriquement et portent les armes des commanditaires, (…). Devant cette tente, une femme semble déposer ses bijoux dans un coffret présenté par une servante, comme par renoncement aux excès engendrés par les sens (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher), sens représentés par les autres tentures ».

Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

 

Pour consulter, tapez ''licorne'' dans recherche, Encarta fera apparaître ''la Dame à la licorne : œuvre à la loupe''


 

Ce panneau montre en effet, une femme déposant ses richesses dans un coffret tenu par une servante, en signe de renoncement aux excès nous dit-on. Ce que le commentaire ne dit pas, c'est à qui sont destinés ces bijoux. Certainement pas à la servante, si tel est que c'en est une. La position de la dite servante du coté de la licorne plutôt que du côté du lion, nous incline à croire que les objets précieux sont destinés à la première, c'est-à-dire à la licorne, en signe de vénération, d'offrande et de prière pour l'accomplissement du «seul désir» de la Dame. Ambition pour  laquelle elle s'engage à renoncer à tout, à  tout sacrifier.

 

De ce point de vue, la servante ne serait-elle pas une prêtresse de la divinité qu'elle sert ? "La corne" (voir image Encarta) qui semble poindre de  la coiffure de celle-ci, n'est certainement pas là pour nous démentir. Serait-ce donc à cette divinité (licorne) que notre brave confia le pouvoir de détruire le sanctuaire-forteresse pour atteindre son seul désir ? L'affirmer n'est pas faire une révélation. Et Nicolas S., qui en serait le prophète et prêtre Nicolaïte officiant, recevrait «l'or et l'argent, avec les pierres précieuses et les objets de prix». Il en raffole. N'est-ce pas S.R. ?

 

Il n'y a d'ailleurs aucun doute là-dessus ; car, autant c'est la prêtresse qui s'attribue les présents destinés à la divinité dans le panneau, autant ici, c'est le le faux prophète [2] Nicolas qui en est le bénéficiaire. Au demeurant, que ferait de tout l'or du monde, une pierre, un morceau de bois, un objet taillé, même érigé en divinité ? Au mieux, l'officiant plaque la divinité d'une mince couche d'or, la couvre d'incantation et c'est fini. A lui, l'or, le diamant et la richesse. La «pauvre» divinité ne voit pas, elle ne revendique pas, elle n'a pas de bouche pour parler, elle est muette. C'est ce que nous dénonce ici la Parole ; car la divinité «force licorne des forteresses» de Sarkozy, qui détruit sanctuaire et palais, que reçoit elle en définitive ? -Rien.

 

En tant que divinité, elle est représentée, au mieux, par une grande statue plaquée d'or à laquelle ils vouent un culte. Elle est désespérément muette et sans âme.

 

Dans la réalité, l'armée française baptisée ''Licorne'' est la force de ce dieu. Américains et Français ont combattu en Libye dans ces avions français dédiés à leur dieu. Cette force à l'instar de la divinité qu'elle incarne, ne reçoit que des honneurs, des hommages et des plaques de métal qu'on épingle sur des poitrines gonflées du mépris des peuples opprimés de la terre. Une grande cérémonie ne lui a-t-elle pas été dédiée après la campagne de Libye le 14 juillet 2011 ? Cette armée n'a rien à voir et n'a rien à dire de ce que deviennent les objets précieux et les richesses pillés. Comme la divinité dont elle est la force, elle ne parle pas. N'est-ce pas que c'est la grande muette ?

 

Ce sont les officiants, les gourous qui détiennent les richesses des divinités dans les sectes. Cherchez donc dans les poches de Sarkozy et de ses mandants, l'or, le diamant et les objets de prix que leur convoient nos chers gouverneurs. Cherchez dans les fonds de financement de leurs campagnes.

 

Voici chers frères, ce à quoi Ouattara a destiné nos richesses. Voilà chers enquêteurs des services de renseignement occidentaux et vous, chers procureurs de la CPI, matière à redorer vos blasons. Si vous savez enquêter, retrouvez les traces du diamant, de l'or de notre sous sol pillé depuis 2002. Retrouvez la destination de l'argent détourné chez vous pour honorer les vôtres et vous retrouverez la vérité et vous ferez justice.

 

Nous remarquons, concernant celui qui nous intéresse pour le moment, qu'ayant renoncé aux excès engendrés par les sens dont il n'y a que cinq (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher), notre client, dans sa manie de la poursuite du chiffre six, recherchera un renoncement extrême pour une efficacité absolue de ses enchantements. C'est certainement cette privation que révèle le verset 11.37 du livre de Daniel qui dit : «il n'aura égard (…) à la divinité qui fait les délices des femmes». A quoi donc aurait-il renoncé en plus, mes frères ? Permettez que je ne commente pas cette phrase et que nous en restions là.

 

Ce dont nous pouvons être sûrs, c'est ce que dit sans ambages la Parole : «Il honorera en son lieu la divinité des citadelles». C'est qu'à cette divinité licorne notre homme voue un culte, mais «en son lieu». C'est-à-dire chez lui. Nous n'avons qu'à dénombrer les émissaires très proches de Sarkozy qui se sont relayés dans notre pays pour nous en convaincre. D'ailleurs, ce n'est un secret pour personne que ceux-là sont des porteurs de valises d'argent. Chaque sacrifice sous «la tente» correspondrait certainement à des sommes et à des objets de prix que messieurs les ministres et conseillers de Sarkozy en voyages éminemment officiels de travail, viennent convoyer. Lui-même en plus, pratiquement chaque mois,  ne s'est-il pas rendu en France ? Le pic de l'absurdité de ces voyages ne fut-il pas atteint pendant les présidentielles françaises de 2012 ?

 

Pauvre de vous qui croyez en la puissance d'objets fabriqués. Ne vous rendez-vous pas compte que ce n'est que du vide ? Rien que des nullités !

 

Un an vient de passer et rien. Toujours pas cette osmose que vous recherchez avec notre peuple. Vous êtes obligés de continuer dans l'iniquité, dans le meurtre, dans l'abomination.

 

Le mensonge n'a pu définitivement avoir raison de la vérité. Chaque jour voit poindre la lumière, celle de DIEU, qui se fait de plus en plus persistante. Le monde ouvre les yeux pour voir, et les hommes verront. Nombreux se rapprocheront de DIEU et seront sauvés par le sang de celui que vous combattez.

 

Éloignez-vous de ces gens mes frères, afin que vous soyez sauvés.

 

Suite [42]

 

Que le SEIGNEUR vous bénisse mes frères.

 

 

A. NEBELE Sanseu Épiphanie


16/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres