LGESTSEIGNEUR

16- LA BÊTE 666 et ses abominations

15- LA BÊTE : son nombre 666 et les moments de son pouvoir


Nous avons vu que pour nous avoir et maintenir notre peuple sous l'emprise de ses maléfices, la bête-Ouattara a eu besoin de certains d'entre nous. Ce groupe de six [6-7], il faut le maintenir soudé afin que l'alchimie marche. La moindre fissure serait fatale. Car, de la solidité de cette alliance dépend la survie de l'aventure.

 

Pas de soucis pour les forces des ténèbres, trois types de ciment qui leur sont propres sont utilisés pour consolider leur édifice.

 

C'est en premier, la haine et la division.

La haine, lorsqu'elle est entretenue à un certain degré, finit par aveugler au point qu'il devient impossible de voir l'évidence. Le procédé ici, est de l'entretenir par des actions contre ses propres partisans et de les faire endosser par l'adversaire. Ainsi, ceux-ci restent convaincus que le méchant, le détestable c'est l'autre. Plus brutale et plus féroce est l'attaque, plus forte est la haine qu'elle engendre. C'est à cette logique qu'obéissaient l'assassinat de figures pouvant symboliser le Nord comme Camara Yéréfé dit H, à un moment de la crise où il voulait coute que coute faire basculer le pays dans la guerre civile entre le Nord et le Sud. C'est aussi à cette même logique qu'obéit sa politique actuelle de rattrapage pour cristalliser le ressentiment et la haine contre les peuples du nord qui le suivent afin de maintenir le statu quo de la division consacré avec l'organisation du scrutin et sa prise du pouvoir.

 

Deuxièmement, ce sont les sacrifices rituels. Les sacrifices de sang sont organisés et pratiqués selon une planification diabolique. Je  vous en propose ci-dessous, le tableau chronologique.

 

Les attaques ou les crimes rituels de la bête-ouattara contre la côte d'ivoire


DATES

CHIFFRES

ORDRE des attaques

24/12/1999

6+3+1 = 1

1ère

25-26/10/2000

8+1+2 = 2

2ème

7-8/1/2001

8+1+3 = 3

3ème

19/09/2002

2+2     = 4

4ème

24/11/2004

6+2+6=14= 5  

5ème

1/12/2010

3+3     = 6

6ème




Remarque : comment lire ce tableau ?

1-   lorsque l'attaque se passe en 2 jours le dernier jour est retenu pour le calcul ; lorsque l'attaque dure plus d'un mois, le jour est exclu et seul le mois de départ  est pris en compte.

2- Cette pratique permet, en même temps qu'il commet les crimes, de leur accorder un chiffre et de les dénombrer. On dénombre 6 attaques : le chiffre de la bête



L'annonce des résultats le 1er/12/2010 au Golf Hôtel est bien le point de départ de la dernière agression dans laquelle nous restions plongés jusqu'à leur prise du pouvoir. Mais, pour qu'elle ait l'effet escompté, pour qu'elle fût consacrée, il fallait du sang. Et il fallait que cela se fasse très vite, avant la fin du mois de décembre 2010, pour toujours avoir le chiffre 6 du 12ème mois de 2010 afin d'être comptabilisée comme 6ème sacrifice rituel, mais surtout avant le 1/1/2011, date à laquelle la bête devait avoir l'âge fatidique de 69 ans. Il maquille donc son sacrifice en une tentative de prise de la RTI tout en sachant que son groupe de rebelles réunis au Golf, même avec la participation des soldats de l'ONU-CI n'aurait pu venir à bout de notre armée. Il n'aurait pas demandé un renfort de plus de 2 000 soldats sinon. Une fois le sang versé, ils attendirent que le démon agisse.

 

Le troisième ciment, étroitement lié au second, est constitué par l'enchantement et la divination. L'élément essentiel utilisé est constitué par son rapport au temps qui se matérialise pour lui par les chiffres que forment les dates et son âge.

 

Le chiffre six (6) est pour lui la puissance extrême. Aussi, pour garantir la réussite à tout ce qu'il entreprend de grand pour lui-même, il le place sous la puissance de ce chiffre.  Mais il y a aussi le chiffre zéro, synonyme de néant, qu'il manipule tout aussi fréquemment pour d'autres objectifs que nous verrons.

 

Voyons son âge. Il atteignit 69 ans le 1/1/2011. Ce nombre, en dehors du fait qu'il donne 6, est constitué comme une boucle, c'est un étau qui se referme. Il est utilisé mystiquement par la bête pour sceller définitivement, tout au moins pour l'année, le sort de ses alliés et de tous ceux qui sont tombés sous l'empire de ses maléfices. L'échantillon de 6 ivoiriens, c'est pour lui le peuple de Côte d'Ivoire. Car ces 6 ont été prélevés sur le corps du peuple. Ils sont une partie de notre âme avec lui au Golf.

 

Mais, ne vous en faites pas, il n'a eu que ces six cupides là. L'effet voulu sur la population à été anéanti par celui qui est le réel locataire du vrai palais de la République de Côte d'ivoire, par son mystique score de 51,45%. Ce score en effet, donne, en additionnant les chiffres de part et d'autre de la virgule 6,9. L'adversaire accusa le coup. Car on venait de lui brandir le nombre qu'il attendait le 1/1/2011 pour avoir la puissance des ténèbres sur ses alliés et donc sur le peuple. Une fois de plus le SEIGNEUR venait de lui prouver que son jeu maléfique est connu. C'est d'ailleurs ce qui explique sa virulence à l'annonce des résultats par le Conseil Constitutionnel.

 

En revanche, cet âge de 69 ans atteint,  il serait illusoire d'imaginer un seul instant, depuis le 1/1/2011, un possible revirement de Bédié, Wodié, ou de l'un quelconque d'entre ces six personnes. Car par ailleurs, ayant constaté ce pacte avec les forces des ténèbres qui consacre la trahison, le SEIGNEUR, DIEU, les endurcira jusqu'à la fin. Et, c'est ensemble qu'ils se retrouveront dans la géhenne avec tous ceux qui se sont laissés séduire, pour continuer leur idylle. C'est pourquoi la Parole dit : « Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront en voyant la bête, parce qu'elle était, et qu'elle n'est plus, et qu'elle reparaîtra Tous ses adorateurs, tous ceux-là qui le prennent pour un dieu sur terre, s'étonneront en vérité de retrouver la bête avec eux dans les affres de la géhenne. C'est à eux et à eux seuls que la bête reparaitra. Pour les justes, 2014 est la dernière année où ils la verront. Nous reviendrons sur la confirmation de cette date avec d'autres passages de la Bible, ne vous en faites pas.

 

Pour l'instant voici présenté l'ennemi que le grand dragon nous envoya pour anéantir Laurent GBAGBO et les siens. Et, tel est celui qui nous est apparu un jour comme le messie. «L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés(2 Thessalonicien 2.9-10)

 

Tous ce qu'il a réussi, sachez le, ce fut afin que la Parole de DIEU qui est écrite, se réalise. Tout, jusqu'ici ne s'est-il pas passé selon les Écritures ?

 

DIEU notre Père SAINT veille et Son Esprit est sur chacun de vous.

 

Grâce aux dates et aux circonstances de la venue de OUATTARA (au monde et en Côte d'Ivoire) nous avons pu montrer ce qui, métaphoriquement, signifie l'abîme. Et il n'y a aucun doute, il en sort. Part ailleurs, ses actes et les périodes choisies pour les mener et la coïncidence avec l'évolution de son âge justifient que l'on l'accuse d'être la bête 666 des Écritures Saintes. En tout cas pour ma part, je l'affirme, il s'agit bien de lui.

 

Mais, à toute la communauté nationale je voudrais que nous marquions une pause pour nous parler entre nous afin que la suite soit appréhendée avec un peu plus de sérénité. Car le souci n'est pas de choquer mais de se dire la vérité et de comprendre pour envisager les temps qui fondent sur nous.

 

Aux inconditionnels de son camps, à tous ceux qui auraient été quelque peu séduits par ses ''tape-à-l'œil'', je voudrais dire que les nombreux faits du désormais locataire du «sable de la mer» (Révélation 13:1) coïncident tellement avec la bête du livre des Révélations, qu'il serait objectivement difficile de ne pas prendre l'un pour l'autre. Cependant, loin de vouloir altérer votre jugement par cette prise de position, je vous invite à fonder votre propre opinion, vous-mêmes, à la lumière de ces quelques éclairages.

 

Que DIEU le TOUT PUISSANT vous inspire afin que très vite vous choisissiez votre camp, pour ceux qui hésitent encore, et que les autres qui se sont trompés nous rejoignent dans le camp du Bien, de la Justice et de l'Amour. Car en vérité, les temps sont proches.

 

Quant à nous, poursuivons nos analyses pour tenter de répondre à certaines interrogations que ne manquent pas de soulever les versets qui nous permettent de découvrir la bête. Celle qui me vient est : Est-il des nôtres ?

 

J'avertis qu'il ne s'agit pas de soulever de vieilles querelles inutiles et sans autres fondements que ce que nous avons toujours entendu. Il ne s'agit pas non plus de polémiquer inutilement. J'appelle ici, chacun,  à la réflexion. Aussi, m'efforcerai-je de ne pas trancher, en tout cas, pas pour le moment. Car nous sommes à l'heure de l'examen personnel envers la Vérité. Que chacun, avec les pistes que nous offre la Parole, fasse son examen et trouve en lui la Vérité donc, celle immaculée que recherchent les justes.

 

Remarquons le regroupement que les Textes font des acteurs de la crise ivoirienne. Deux groupes se dégagent.

 

Le premier groupe, le plus important, est formé de trois (3) individus (le dragon, la bête et le faux prophète) [3], avec leurs instruments que sont la deuxième et la troisième bête [4]. Il constitue l'ennemi extérieur à tout point de vue.

 

Le second groupe est composé de six (6) autres éléments. Ils sont étroitement ensembles du point de vue de leur mode d'apparition (par l'action de l'agneau) [6-7] et par rapport à l'économie générale du livre des Révélations. Ces six constituent les traites internes à l'Alliance sainte. Ces derniers (les six) sont révélés l'un après l'autre au chapitre 6, et, c'est loin d'eux, six, voire sept chapitres plus loin qu'apparaissent l'être sorti du néant et ses acolytes Satan et le faux prophète.

 

Observez que nulle part, "il", c'est-à-dire Ouattara, n'est aucunement lié à nous dans les Textes.

Si les Textes ont été disposés de sorte à ce qu'il se retrouve avec le groupe des déstabilisateurs extérieurs de la Côte d'Ivoire, n'est-ce pas parce qu'il ne fait pas partie de la communauté nationale?

 

On remarque aussi que Soro, plutôt que d'être regroupé avec Ouattara, fait partie du corps des six prélevé sur la nation. Ce qui voudrait dire que ce n'est pas une question de peuple du Nord contre le reste du pays, mais de forces étrangères contre notre communauté nationale dont fait partie Soro.

 

Ce personnage est un inconnu. Il sort du néant. C'est pourquoi, le SEIGNEUR, voulant nous le signifier, ne lui "trouve", au départ, ni nom, ni origine et le révèle comme une apparition : «Et il se tint sur le sable de la mer» (Révélation 13.1) ou (Puis il se posta… 12.18 TOB). D'où vient «il» ? Qui est «il» ?

Par ailleurs, le SEIGNEUR nous apprend que «il» sort de l'abîme. Cette provenance, d'ailleurs, est une caractéristique importante de notre créature. C'est l'abîme, avec son nombre, qui nous permettent de l'identifier.

 

Alors, question de logique : si «il» sort du néant (par rapport à notre pays et à nos réalités), si c'est de l'abîme, comme le souligne la Parole, qu'il fit irruption dans notre quotidien, si rien ne le rattache à qui que ce soit ni à quoi que ce soit, cela seul ne suffit-il pas pour affirmer qu'il n'est pas des nôtres ?

 

Pour ma part, un verset des Révélations que je me refuse à commenter dans ce chapitre, m'affermit dans ma conviction : «Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.» (Révélation 17.11)

 

Retenez seulement que la Côte d'Ivoire ne fait pas partie des sept qui constituent cette bête, or la bête (Ouattara) en fait partie.

 

Bien évidemment, toutes ces analyses-révélations emmènent à d'autres interrogations plus cruciales encore, comme par exemple, qui sommes-nous et qui combattra Satan et la bête pour nous sauver ? Nous nous attellerons ensemble à analyser cet autre aspect du problème dans les prochains articles.

 

Que DIEU vous garde et vous bénisse mes frères.

 

 

A NEBELE Sanseu Épiphanie



19/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres