LGESTSEIGNEUR

59- A PROPOS DE LA RACE D’ISRAËL (fin)

Précédent [58]

 

3ème Cas : Moïse

 

Laissez ces grands intellectuels disserter sur le sionisme et l'antisémitisme. Nous ne sommes pas sionistes, encore moins sémites. Ceux qui ont créé ces idéologies sont assez forts pour se défendre. N'ont-ils pas réussi à réécrire toute l'histoire de l'humanité ? Ils ont même réussi un temps, à faire descendre l'homme du singe, puis du poisson et de je ne sais quoi encore, rien que pour lui nier sa création divine. Laissez-leur donc ces débats stériles et puérils sur l'origine simiesque de l'homme. Abandonnez ces grandes théories qui pour faire sérieux dans les milieux scientifiques sont obligées d'épouser la thèse de l'inexistence de DIEU.

 

J'ai récemment vu et entendu sur une vidéo qui circule, l'un de ces grands, bardé de diplômes se moquer de l'Alliance que DIEU tissa avec Abraham et, remettre en cause toute la Bible elle-même. C'est-à-dire la Parole de DIEU qui fonde notre foi.

 

Quelle aberration ! … Et quel amalgame terrible !

 

Oui, il y a un problème de lecture et de  compréhension de la Parole biblique et les usurpateurs qui se font passer pour le peuple de DIEU, ne nous simplifient pas la tâche. Mais est-ce pour autant qu'il faut nier la vérité contenue dans ce livre ? Est-ce pour autant que sur la base d'un chapelet de suppositions l'on peut se permettre, avec un langage et une arrogance des plus insultants, de s'attaquer à ce Texte ?

 

A tous ces intellectuels et grands scientifiques surtout africains qui croient dénoncer l'imposture sioniste en s'attaquant aux Écritures Saintes je dis : votre ennemi, ce n'est pas la Bible. Votre ennemi, ce n'est pas DIEU. Et de toute évidence, vous avez mené un combat inutile. Vous avez nourri une polémique inutile et nuisible qui n'a servi que ceux que vous combattez.

 

Et pourtant le problème était assez simple.

En effet, si nous supposons qu'il y a usurpation et que des gens se font passer pour le peuple élu de DIEU, n'est-il pas simple d'envisager parmi tant d'autres, l'hypothèse que, certainement, il existe un peuple, le vrai, autre que celui qui s'est autoproclamé comme tel ? Pourquoi n'a-t-on pas envisagé la possibilité de l'existence d'un autre peuple qui serait réellement celui dont parlent les Écritures ?

 

S'il y a usurpation,  n'est-ce pas parce que la chose usurpée existe ?

Un intellectuel, un scientifique, s'est-il une seule fois, posé ces questions très simples pour en envisager la réponse ?

 

Le peuple usurpateur autoproclamé reconnait lui-même l'existence du peuple de DIEU (et celle de DIEU), il n'en aurait pas usurpé l'identité sinon. DIEU Lui-même, par les Écritures, nous dit qu'il existe un peuple à Lui sur la terre. Mais des chercheurs, sortis de leur laboratoire, brandissant des pans de vérité voudraient nous convaincre que non, sur la base de théories branlantes.

 

Pourquoi ne pas chercher à prouver la thèse existante à partir de la Bible qui affirme l'existence de ce peuple ? Quelqu'un l'a-t-il fait ?

 

Amis et frères, sans être intellectuels, nous avons notre intelligence dont nous a fait don le SEIGNEUR. Sans être intellectuel, je vous le dis, vous avez la capacité de sonder tout ce qui nous est déblatéré et de vous extirper des pièges du mensonge.

 

En fait, il est plus facile pour eux de s'engouffrer dans la porte déjà entrouverte, par la civilisation décadente, de l'inexistence de DIEU pour prouver des thèses foireuses, que de s'attaquer au réel problème qui était de chercher à découvrir le véritable peuple de DIEU.

 

En vérité, ce qui manque à ces gens, c'est le courage. Des recherches ils en font, mais ils n'osent pas en tirer les conclusions qui s'ensuivent.

 

Tenez ! Par exemple, l'on nous apprend, grâce aux recherches, que les premiers habitants d'Égypte étaient Noirs et que tous les pharaons étaient noirs. Ce dont je ne doute aucunement. Et je les en remercie.

 

Prenons les donc (nos intellectuels) à témoin et au mot et partons de cette thèse qui n'est plus une hypothèse à ce que je sache.

 

Alors donc, les Égyptiens étaient noirs et tous les Pharaons étaient noirs. Mais, si les Égyptiens étaient noirs, comment Joseph et surtout Moïse sont-ils passés ''inaperçus'' dans ce peuple, s'ils n'étaient eux aussi noirs ? Comment Moïse enfant, pouvait-il passer pour le fils de la fille noire du pharaon noir, s'il n'était pas lui-même noir ?

 

En outre, au puits, à Madian où il avait fuit, les filles dont Moïse prit la défense, le prirent pour un Égyptien et quand leur père les interrogea, elles répondirent : «Un Égyptien nous a délivrées de la main des bergers» (Exode 2.19). C'est qu'il n'y avait pas possibilités de distinguer Moïse d'un Égyptien autrement que par un examen plus minutieux. Et nous sommes sur cette base en droit de supposer que la fille du Pharaon qui le reconnut comme enfant des Hébreux (Exode 2.6) ne fut capable de ce constat que parce que l'enfant portait une marque qui l'identifie comme tel.

 

En effet, les Écritures nous apprennent que Moïse avait déjà trois mois quand il fut abandonné au fleuve. C'est que l'enfant avait déjà subi la circoncision, rite en vigueur et rigoureusement suivi chez les Hébreux depuis Abraham. N'est-ce pas cet indice qui fit reconnaitre l'enfant comme Hébreu par la fille du Pharaon qui l'examina ?

 

A Madian, Moïse étant déjà un homme, les jeunes filles ne pouvant le déshabiller, conclurent, rien que par sa tête, que c'était un Égyptien. Si par la couleur, Moïse était différent des Égyptiens, ne l'auraient-elles pas remarqué ?

 

En vérité, Moïse était de la même couleur de peau que tous les Égyptiens.

Le courage n'aurait-il pas été pour un chercheur de pousser en toute logique l'audace jusqu'à affirmer et à soutenir que puisque les Égyptiens étaient noirs, c'est que les Hébreux Israélites eux aussi sont noirs ? Et cela du simple fait qu'on ne pouvait les distinguer les uns des autres à partir de leurs aspects extérieurs visibles.

 

Nos chercheurs ne peuvent pas prétendre n'avoir pas lu la Bible et ne pas connaitre ces passages alors qu'ils les tournent en dérision. La vérité, c'est que cette conclusion est de toute évidence difficile pour un Occidental, du fait des idéologies qui le guident. Mais, elle l'est davantage pour un chercheur Africain, défendant sa crédibilité devant ses maitres occidentaux. Il est visiblement beaucoup plus facile pour lui d'adhérer à la thèse qui nie l'existence de DIEU et de se répandre en insinuations péjoratives et en dénigrements de la Parole biblique pour laquelle l'on n'a aucune connaissance.

 

Eh bien ! Moi, je n'ai aucun diplôme à défendre ni aucun doctorat qui entrave mes conclusions. Encore une fois donc, libre et riche de l'intelligence dont l'ÉTERNEL m'a fait don, je le réaffirme : DIEU est vivant. Et la Bible est sa Parole consignée pour Son peuple et tous ceux qui se reconnaissent en l'ÉTERNEL.

 

Et, je l'affirme tout aussi haut, les Hébreux israélites qui séjournèrent en Égypte sont bel et bien Noirs. Et ce sont eux qui constituent le vrai peuple de DIEU. Il  ne peut en être autrement.

 

De cette conclusion, découle, de fait, plusieurs déductions immédiates.

La première déduction est que le Christ crucifié il y a deux mille ans était noir comme ses frères israélites. Oui, Jésus Christ est bel et bien un Noir.

La seconde qui est liée à la première, est que le Christ que nous attendons n'est à rechercher que parmi la communauté noire et nulle part ailleurs.

La troisième déduction et la dernière, est que l'Antéchrist à l'œil droit mort qui apparaitra pour lutter avec l'aide des puissances de la terre pour s'asseoir sur le trône de DIEU réservé à l'agneau est lui aussi noir.

Si vous réfutez cette conclusion, c'est que les Égyptiens n'étaient pas noirs et les pharaons non plus, évidemment, ne pouvaient être noirs. Car ils étaient de la même couleur de peau que les Israélites.

 

Si tel est le cas, alors collez la paix aux autoproclamés juifs et fils de DIEU car leurs œuvres ouvertement maléfiques à nos yeux seraient justifiées par DIEU Lui-même. Et laissons les massacrer leurs hôtes Palestiniens avec la complicité ouverte de leurs frères de toute l'Europe et d'Amérique, et attendons la fin du monde.

 

Ps : Qu'on s'entende bien, car je ne veux pas faire d'amalgame non plus. Je ne parle pas là des honorables hommes comme le Professeur Cheick Anta D. Je ne l'ai pas entendu dénigrer la Bible et si nous émettons la thèse du Pharaon noir, c'est, je crois, une reconnaissance de fait de ses travaux.

 

Je parle ici, de ces nouveaux prêcheurs de sensationnel qui voudraient réécrire la vie d'Abraham, de Joseph et de Moïse pour la faire coïncider avec leurs thèses. Se targuant d'être des scientifiques à toute épreuve, il est plus logique et plus scientifique pour eux de soutenir la thèse selon laquelle la race noire ou la blanche serait advenue par adaptation pour survivre aux éléments de la nature. Mais il est inacceptable pour eux d'admettre l'existence de DIEU, pour lui accorder avoir le pouvoir de créer l'homme en ses différentes composantes.

 

Pourquoi ne s'en tiennent-ils pas à ce qu'ils savent? Si l'on ne veut pas tout au moins donner la même crédibilité que nous accordons à nos textes historiques, le minimum de considération n'aurait-il pas été de laisser la Bible et DIEU tranquilles dans nos élucubrations ?

 

Ô quelle belle protection contre eux que j'ai là pour ce sujet sur la race du peuple d'Israël ! Car quiconque voudra s'attaquer à ma conclusion devra d'abord démolir les conclusions du professeur Anta Diop. A vos recherches donc chers maitres.

 

Sanctifiez-vous mes frères, revoyez vos voies, peuples du monde entier, le règne de DIEU est proche. L'heure du jugement est arrivée. Il n'y a plus rien à remettre à demain. Glorifiez DIEU, Il est grand. Louez l'ÉTERNEL, peuple du monde entier. Lui seul est digne de louange. Les peuples du monde se sont fatigués pour rien derrière des néants. Brûlez, ces idoles, fabrications de mains d'homme. Rien, ni personne ne vaut l'ÉTERNEL DIEU. Lui seul punit et Lui seul peut vous sauver.

 

Que l'ÉTERNEL vous bénisse.

 

 

A NEBELE Sanseu Épiphanie



06/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres