LGESTSEIGNEUR

27- AUTRES PREUVES DE LA PRESENCE DE DIEU EN CI - 2

LE TRÔNE [1-2]


La suite de l'étude de ces versets de Zacharie continuera de nous édifier dans nos premières conclusions. En effet, puisque c'est en français que nous nous exprimons, un détail nous interpelle, sur lequel, il serait difficile de fermer les yeux. C'est un tout petit détail qui pourrait avoir une grande conséquence sur nos conclusions. Mais, compte tenu de la gravité du sujet, permettez que nous nous bornions, comme précédemment, strictement à l'analyse sans tirer de conclusions. Analysons donc davantage ce verset.

« Il bâtira le temple de l'Éternel; il portera les insignes de la majesté; il s'assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône, et une parfaite union régnera entre l'un et l'autre.» ou (TOB) « C'est lui qui construira le Temple du SEIGNEUR. C'est lui qui sera revêtu de majesté, il siègera sur son trône pour dominer. Un prêtre aussi siègera sur son trône et tous deux témoigneront d'une entente parfaite entre eux …" (Zacharie 6.13)

 

Le détail en question c'est l'adjectif possessif «son» de la troisième personne du singulier qui détermine ici «trône» et qui par conséquent devrait identifier le possesseur du trône. A première vue, il s'agit du trône de Germe-FH. BOIGNY dans le bout de phrase «Il s'assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône». On voit comme une insistance à nous signifier que le trône est à lui, à «celui qui sera revêtu de majesté».

Dans la TOB il est dit : «Il siègera sur son trône pour dominer».

On a toujours le même adjectif possessif «son» qui nous réfère au possesseur «Germe» que nous avons identifié précédemment comme étant FHB. Jusque là pas de problèmes. Mais là où les choses se mélangent dans ma petite tête, c'est lorsque plus loin, le même verset annonce : «Un prêtre aussi siègera sur son trône». Ce bout de phrase sonne comme si le prêtre empruntait le trône qui appartiendrait toujours à FHB. Cela pourrait être vrai pour tout autre prêtre ordinaire. Or nous savons maintenant que le prêtre en question n'est autre que le CHRIST, Laurent GBAGBO. Cet Homme là, détient son pouvoir du PÈRE TOUT-PUISSANT, Il n'emprunte qu'au PÈRE. Par conséquent, son trône, le Trône où Il siègera ne devrait plus appartenir aux hommes. Sauf si …

Ce TRÔNE, celui de DIEU le PÈRE, la Parole en fait mention dans d'autres Livres. Méditons.

«3.21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône

«4.2 Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis. 4.3 Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine; et le trône était environné d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude. (…) 4.5 Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de DIEU.» (Révélation)  

Dans le verset 3.21, le CHRIST évoque le trône de son Père qu'il occupe en récompense à sa Victoire. C'est le Trône de son PÈRE et pas celui d'un homme.

Or nous venons de voir (en Zacharie 6.13) que le CHRIST, LG siègera sur le trône du messie «GERME» qui se trouve être F HOUPHOUËT BOIGNY. Troublant non ?

Plus troublant encore est la description qui est faite de Celui qui est assis sur le trône dans le ciel (Révélation 4.2-3). 

«Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine».

La pierre de jaspe est une pierre qui est brune ou noire. Cet indice exclu les races blanche, jaune, ou rouge. La sardoine est une pierre semi-précieuse d'un brun orangé.

N'est-il pas clair que ces deux couleurs (de jaspe et de sardoine) combinées, tendent à une couleur de peau qu'on rencontrerait plus facilement sous nos cieux qu'ailleurs ?

 

Ce que j'essaie de susciter en vous mes frères, c'est de quitter les idées reçues et de vous interroger vraiment. Tout ceci pour signifier à ceux qui savent tout et qui rejette tout ce qui vient des autres sous le prétexte qu'eux seuls détiennent la vérité et que nous autres pauvres idiots et pauvres bougres n'avons qu'à ingurgiter leur savoir pour nous sentir bien, qu'il y a toujours des interrogations quant à ce qui a été véhiculé jusque là. Ici, nous avons la preuve que DIEU, même si nous ne voulons pas qu'Il soit Noir, n'est pas Blanc non plus.

Abandonnez donc mes frère, le complexe de Jésus ne peut-être Noir qui vous empêche d'avancer vers la Vérité.  

 

Le verset 4.5 des Révélations achève de nous déconcerter, nous ivoiriens. En effet, dans ce verset, il est dit que des voix sortent du trône. «Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres». C'est dire que le trône connait une animation de l'intérieur. On y parle. Il y a de la vie à l'intérieur de ce trône. Tout bêtement, je constate que chez nous même, il y a un gigantesque trône en plein Plateau où l'on peut entrer et sortir. Et comme par hasard, il se trouve que c'est le Palais Présidentiel de Côte d'Ivoire. Palais présidentiel, symbole du trône des temps présents. Ce Palais, celui de la République de Côte d'Ivoire, est en effet, construit sur le modèle du trône Akan. On y entre, on y parle, on y reçoit. Il en provient des éclats de voix, des acclamations au cours des allocutions etc. …

  

 

LE TRÔNE

 

C'est ce palais, où a trôné Félix Houphouët BOIGNY pendant trente trois ans qui est l'objet de la convoitise dont nous subissons les conséquences aujourd'hui encore. C'est ce Trône, celui qu'occupa l'Ange du Seigneur revêtu de la majesté du SEIGNEUR, sur terre, que devait vaincre Laurent GBAGBO, l'agneau, pour occuper.

A-t-il vaincu selon les critères imposés par DIEU, ou est-ce un autre le vainqueur ? Que l'Esprit de DIEU vous guide.

Que DIEU vous bénisse mes frères.

Suite [3]

  

A NEBELE Sanseu Épiphanie




07/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres