LGESTSEIGNEUR

23- LA BONNE NOUVELLE (fin))

 22- LA BONNE NOUVELLE (suite)


Et je vois ces visages incrédules qui s'interrogent encore, malgré cette foison de preuves concordantes. Visages d'ici et d'ailleurs, regard blanc, rouge et jaune. Regard noir. Je te vois et je te comprends. Où ai-je pu aller chercher cette idée de JÉSUS  noir ?

 

D'entrée, je voudrais vous dire que ce n'est pas une idée. C'est bien une réalité décrite dans la Sainte Bible. Et la Bible, vous y croyez ou vous n'y croyez pas. Elle est Vraie et véritablement la parole de DIEU, de la première à la dernière page. D'ailleurs, il est ici question de foi. Et si nous avons cru en JÉSUS, Fils de DIEU, blanc (?), du moins comme on nous l'a fait croire jusque là, né de la Sainte Vierge à Bethléem ; cette même foi, si nous la laissons nous guider par l'Amour, si nous la laissons libre, nous mènera vers la VÉRITÉ et vers Laurent GBAGBO, aujourd'hui. En plus je vous l'ai déjà dit, nous sommes Israël, descendants d'Isaac et d'Abraham serviteur du DIEU Saint.

 

Dans tous les cas, pour vous ivoiriens, et vous africains, qui avez été formatés des siècles durant à accepter que vous étiez les derniers de la race humaine, vous qui avez fini par croire que vous étiez les oubliés de DIEU, ne commettez pas l'erreur que d'autres ont faite de ne pas reconnaître Son Fils, il y a deux mille ans.

 

Et si cela peut vous tranquillisez davantage, je voudrais vous dire que DIEU que j'ai entrevu à travers les Écritures, Celui qui est assis sur le Trône dans le royaume céleste, Celui là non plus n'est pas blanc. Il est amour, Il aime le Noir autant que le Blanc, Il aime le Jaune autant qu'Il aime le Rouge. Il a donné la connaissance des choses et des sciences pour servir l'homme et non pour l'asservir, Il a donné le pouvoir à certains pour servir et diriger leurs semblables et non pour les spolier, les brimer et les exterminer. Il a donné le pouvoir sur la nature et l'utilisation de ses ressources qu'Il a créées, mais Il n'a pas donné pouvoir pour la destruction de la nature. Il aime la science, celle qui respecte la nature, celle qui concourt à un bonheur partagé.

Il aime la justice, Il défend les plus faibles. Il apparait ici en Afrique, aujourd'hui, non pas parce qu'Il n'aime pas les autres peuples, Il est avec nous parce-que nous sommes son peuple témoin. Nous sommes ce peuple à qui, Il a confié ses commandements.

 

Surtout que la question de la race du Christ et du peuple de DIEU ne soit ni un frein ni un obstacle dans la compréhension de ce développement. De prochains articles [58-59- A] nous édifieront sur cet aspect du sujet.

 

Tout cela est bien, mais, et après ? Me direz-vous.

 

Vous avez raison et c'est une réaction bien humaine de s'impatienter, devant la situation qui va en se dégradant chaque jour davantage. Vous avez raison d'être inquiets et de vouloir en savoir plus sur ce qui nous attend dans l'angoisse terrible dans laquelle le pays a été plongé depuis maintenant plusieurs mois.

 

Oui ! Qu'est-ce qui nous attend ?

 

Rien. Rien que nous n'ayons vu déjà. Rien que des destructions. Rien que la furie du diable. Rien que des morts. Rien que des assassinats. Rien que des ruines. Rien que l'abîme, oui l'abîme.

 

Car nous toucherons le fond si nous n'y sommes pas déjà.

 

Nous toucherons le fond pour être vraiment éprouvés. Nous toucherons le fond pour que seuls les plus persévérants en DIEU ; pour que seuls ceux qui n'auront pas abdiqué devant la faim, devant la peur et devant la mort ; pour qu'eux seuls puissent connaitre la Côte d'Ivoire du Christ avec Laurent GBAGBO.

 

Nous serons éprouvés, très éprouvés pour que seuls, ceux qui ont aimé le Bien, la Vérité, et la Paix ; pour que seuls, ceux qui ont en horreur le vol, le viole et la violence ; pour que seuls, ceux qui haïssent le mensonge, le meurtre et la spoliation ; pour que seuls, ceux-là connaissent le bonheur promis à nos ancêtres.

 

Nous toucherons le fond pour que plus jamais personne ne pactise avec des forces sataniques. Nous toucherons le fond pour que plus jamais personne n'oublie que c'est DIEU, et Lui seul, quand Il a jugé bon,  quand Il a trouvé que c'était le moment, qu'Il nous a secouru.

 

Pour que personne ne pense que sans l'ÉTERNEL nous aurions pu vaincre.

 

Il nous laissera, malmené, piétiné, et massacré par la bête, Satan, Sarkozy et les siens afin de briser en nous tout orgueil et toute vanité.

 

Il laissera agir le dévastateur pendant plusieurs mois encore. Pendant quarante deux mois pour être plus précis. Quarante deux mois c'est-à-dire mille deux cent soixante jours.

 

Quarante deux mois (42 = 4+2= 6) de peine, de souffrance et de deuil pour les ivoiriens, et aussi quarante deux mois de haine et de joie sécrète pour Alassane Ouattara, la bête, qui se délecte de notre sang.

 

Mille deux cent soixante jours (1260= 1+2+6=9=0) d'épreuve, de purification, mais de souffrance et de douleur pour LAURENT GBAGBO, d'où nous sortirons grandis. Grandis dans la foi en DIEU. Grandis dans l'amour et dans l'estime de DIEU.

 

Alors, DIEU agira. Il frappera et Il vaincra.

 

Il frappera ces nations qui nous font la guerre pour la bête.

Il frappera et Il vaincra ces rois et ces nations Européennes (Babylone, la grande) qui nous font la guerre par la France.

Il bouleversera l'ordre ancien pour REFONDER LE MONDE. Et plus rien ne sera comme avant. Il sera là et Il règnera lui-même sur la terre pour des siècles et des siècles.

 

Que DIEU, l'ETERNEL soit votre secours cette nuit de détresse.

 

 

A NEBELE Sanseu Épiphanie



31/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres