LGESTSEIGNEUR

14- LA BÊTE : son nombre 666 et l'abîme

Le nombre 666 de la bête

 

«Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c'était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. 12.4 Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté.» (Révélation 12.3)

 

Le verset (Révélation 12 :4) qui finit d'identifier les USA nous dévoile la bête ou du moins, nous permet d'établir le lien entre le chiffre de la bête et celui que nous supposons comme telle. En effet, ensemble nous avons vu que c'est en 1989 que le grand dragon rouge (les USA)  se tint devant la femme (la CI) [2], et nous savons désormais, à la lumière de ce que nous vivons qu'Alassane O, arrivé sur la scène politique ivoirienne en 1989, fut imposé (c'est ce qu'ils croient) à F.H. BOIGNY par les américains. Il apparait alors évident et tout à fait normal d'examiner le cas de ce monsieur avant de s'aventurer vers d'autres voies.

 

Prenons donc cette hypothèse, que c'est par lui que le grand dragon rouge (les USA), en 1989, «se tint devant la femme qui devait enfanter.» (Révélation 12 :4)

 

Nous constatons en cette même année, 1989, que l'ONU (le ciel) ne compte que 155 pays membres (avant 1990). Et le tiers de 155 comme nous l'avons vu, c'est 51 soit le nombre des États qui composent les États-Unis d'Amérique. Et il reste 2 après la division par trois.

Il s'agit cette fois d'exploiter le chiffre 2, reste de la division de 155 par 3.

 

Ce qui donne par le calcul, 155 : 3 = 51,666666666666666666667. Ce résultat est celui que donne une machine (calculatrice, ordinateur etc.). Mais, la Parole de DIEU dit que c'est «un nombre d'homme» (Révélation 13 :18) et non de machine. Cela signifie simplement que c'est une opération faite par l'homme, sans machine. Ce qui donne au maximum, un résultat au millième près, c'est-à-dire 51,666.

 

C'est que la même opération qui nous permet d'identifier les USA (51 États), découvre également la bête par son nombre (666).

 

Ce nombre, tel que disposé, nous autorise à confirmer qu'il existe un lien très étroit en effet, entre les USA et la bête (Ouattara). La partie entière du nombre (51) représentant les USA, cache l'arme, le moyen d'action exprimé en la partie décimale (666).

 

En outre, le fait que le même calcul qui découvre le grand dragon rouge (les USA), permette de dévoiler le nombre de la bête, vient confirmer ce que nous annonçait le verset 12.4 «le dragon se posta devant la femme (…) afin de dévorer son enfant». Comment le dragon se tint-il devant la femme, demandions-nous plus haut. La réponse est sans appel : c'est par la bête c'est à dire Ouattara. Et c'est le SEIGNEUR qui nous le dit. C'est donc bien d'elle qu'il s'agit. Et elle était cachée sous ce chiffre 2.

 

Mais lorsque nous avons retrouvé et les USA et le nombre de la bête, il nous reste à trouver et à prouver qui répond au signalement donné par la Parole. Essayons donc de vérifier les caractéristiques de la bête sur le présumé coupable avant de le condamner.

 

Ces caractères sont : elle sort de l'abîme et elle a pour nombre 666.

 


L'abîme

 

Sortir de l'abîme, si nous considérons que le SEIGNEUR, comme à son habitude, utilise une image, c'est sortir de nulle part, du néant. C'est partir de zéro.

 

Cela ne pourrait-il pas être le cas de notre client contre qui trois arguments plaident ?

D'abord il est complètement inconnu des ivoiriens quand il débarque pour se voir bombardé 1er Ministre. Il sort du néant et pour lui, l'on créé le poste de 1er Ministre qui relève du néant au vue de la constitution ivoirienne d'antan.

Ensuite son année d'arrivée. 1989 donne 1+9+8+9= 27 = 2+7 = 9 = 0. Ce chiffre est le signe du néant par excellence.

Et enfin sa date de naissance 1/1/1942. Ces chiffres donnent 1+1+1+9+4+2= 18 = 9 = 0.

La date du 1/1/1942 elle-même donne pour lui, le chiffre 0 sous lequel il évolue toute cette année là.

 

Plus significative encore est ce que donne l'analyse de cette date de naissance du 1/1/1942 dont les chiffres donnent 0. Cette date qui correspond au néant par son chiffre, sort du trou le plus noir que l'on puisse imaginer.

 

En effet, cette année là (1942), le monde est en pleine 2ème Guerre Mondiale qui dura de 1939 à 1945. Ce conflit se répartit sur six (6) ans. Six ans de guerre. Et c'est des entrailles de la guerre la plus meurtrière qui soit pour l'humanité, que sortit cet homme (?) en 1942. 1942, c'est trois (3) ans, après le début et trois (3) ans, avant la fin de la guerre. Autrement dit, c'est symétriquement, en plein milieu du conflit qui connut l'utilisation des armes les plus diaboliques d'anéantissement (camp de concentration, chambre à gaz, bombardement aérien, bombe nucléaire) contre  l'espèce humaine par d'autres humains que naquît ALASSANE DRAMANE OUATTARA. C'est dire que cet homme sort du tréfonds même de la méchanceté humaine. Et ce serait même un euphémisme que d'affirmer que le cher président de la république du Golf sort de l'antre du diable, et donc de l'abîme.

 

Mais ne l'oublions pas, si de l'abîme, il sort pour faire toutes ces abominations, il y retourne,  une fois son forfait terminé.

Et la Parole dit : «Il n'a que peu de temps». Sur cette base, il ne nous reste qu'à rentrée les données qui nous donneraient le prochain ZERO de son âge.

La vérification des données se présentent comme suit pour l'année 2014 :

-Le chiffre de l'année  1/1/2014 donne 9 donc 0.

-Son âge 2014 – 1942 = 72 donne 9 donc 0.

-La Côte d'Ivoire 2014-1960 = 54 donne 9 donc 0.

 

Calculs faits et même vérifié par la preuve par 9, le retour certain, de la bête dans l'abîme, se situe en 2014. Mathématiquement donc, les chiffres nous révèlent la fin certaine de cet homme dans le courant de l'année 2014. Je vous promets plus de précisions avec la suite de notre étude, si bien sûr vous accepter de continuer l'aventure avec moi. Mais si vous êtes impatients vous pouvez anticiper en en voyant les articles 25 et 40 .

 

Ces différents éléments qui signifient, sans aucun doute, le néant, donc l'abîme dans un sens comme dans l'autre, nous fondent à croire que nous sommes sur la bonne voie. Qu'en est-il du nombre 666 ?

 

Suite [LA BÊTE 666 : son pouvoir]

 

Que DIEU vous bénisse. 

 

A NEBELE Sanseu Épiphanie


17/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres