LGESTSEIGNEUR

25- LA FIN DE LA PERSÉCUTION

La fin de la persécution du peuple de DIEU, est fixée de manière très précise par la Parole. Plusieurs prophètes, serviteurs de notre SEIGNEUR, ont eu le privilège de la VISION et nous ont transmis Son message. Analysons ces deux Paroles.

 

«Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.» (Révélation 13.5)

 

«9.24 Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints. 9.25 Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'à l'Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux. 9.26 Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n'aura pas de successeur. Le peuple d'un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation ; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu'au terme de la guerre. 9.27 Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu'à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur.» (Daniel9.24-27)

 

  • Les 42 mois du livre des Révélations

 

Le verset 13.5 des Révélations, fait état de 42 mois d'exaction de la bête ; ce sont trois (3) ans et demi.

Si l'on considère que le début du présent délire de la bête se situe juste après la proclamation des résultats, par le Conseil Constitutionnel, il devient tout à fait évident que son pouvoir de nuisance prend fin après Mai 2014. Soient 2011, 2012, 2013 puis le mois de décembre 2010 auquel il faut ajouter cinq mois de l'année 2014. Voyons si d'autres indices nous confirment cela.

 

  • La vision de Daniel, explication des termes

 

La vision du prophète Daniel, dans ce chapitre 9, nous donne de nombreux renseignements sur les différents moments de la crise ivoirienne et nous élucide, de façon précise et définitive, les durées. Mais avant, précisons, le sens de certains termes pour éviter toute confusion.

 

La durée de «Soixante-dix semaines» équivaut à soixante-dix ans, la semaine correspondant à une année. Ainsi, une semaine fait sept ans.

«Ton peuple» c'est le peuple d'Israël, c'est notre peuple

«Ta ville sainte» c'est Jérusalem. C'est notre capitale Yamoussoukro.

«Oindre le Saint des saints» c'est pour consacrer définitivement le Christ à venir.

 

Nous retenons donc que le SEIGNEUR notre DIEU a fixé une durée de soixante-dix ans pour nettoyer son pays de la souillure et du péché que nous avons perpétrer sur son Autel depuis qu'il nous y a menés. Après ces soixante-dix ans, sera établi le règne de DIEU pour mettre fin à l'injustice et proclamer la justice éternelle sur toute la terre. Comment situer ces temps par rapport à notre calendrier actuel, sera notre objectif à travers les lignes qui vont suivre.

 

Il nous faudra élucider les durées d'une semaine (7 ans), de soixante-deux semaines (62 ans) et la période que couvre les soixante-dix (70) ans.

 

  • La première durée de 7 ans

 

Prenons d'abord la première durée de sept (7) ans, (Dn. 9 :25). Elle part de la Parole instituant la reconstruction de Jérusalem jusqu'à l'Oint.

 

Rappelons-nous que Yamoussoukro a été instituée capitale de la CI depuis 1983, à partir d'une déclaration aussi surprenante qu'inattendue d'Emmanuel Dioulo, alors maire d'Abidjan. Et la Bible par la version TOB exprime si bien cet état de fait («Depuis le surgissement d'une parole en vue de la reconstruction de Jérusalem» Daniel 9.25 TOB). Elle souligne le caractère impromptu de cette annonce par le terme « surgissement » pour nous signifier que ce ne fut pas simplement une déclaration humaine, mais qu'elle fut le fruit d'une inspiration divine.

 

Souvenons-nous de la première candidature de LG à l'élection présidentielle, qui consacre la fin de son parcours initiatique. Ce fut en 1990. Sept (7) ans séparent 1983 (érection de Yamoussoukro en capitale) de 1990 (présentation du Messie-chef ou OINT à la succession au Trône). Cette date marque la présentation officielle de «l'OINT» au monde.

 

  • La période de 62 ans

 

Examinons maintenant la période de soixante-deux ans. Le verset 9.26 dit : «Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n'aura pas de successeur».

 

En effet, les accords politiques de Ouaga ont été signés en 2007. LAURENT GBAGBO a alors 62 ans (Il est né en 1945). Par cet accord, Il donne beaucoup de pouvoirs à Guillaume Soro. Depuis le début de la crise, c'est le premier chef de gouvernement que LG ''accepte'' véritablement. Il lui laissera les coudées franches, car disait-Il Lui-même, ce gouvernement est le fruit du ''dialogue direct''. Il se mit donc en retrait (un Oint sera retranché). Il n'était pas démis mais Soro dirigea véritablement le pays. Il laissa faire Soro, pendant toute cette période jusqu'aux élections. C'est ce qui explique que pendant cette période, on ne les (les rebelles) entendit pas se plaindre. Ils dirigèrent si librement qu'Ils oublièrent qu'ils étaient surveillés. Mais, même quand on les prit tripatouillant dans les listes électorales et que le gouvernement fut démis, c'est encore le même Soro qui fut reconduit jusqu'aux élections. C'était la seule condition pour que nous arrivions aux échéances électorales relativement en paix. Lui Laurent GBAGBO connait les échéances et les moments prévus pour tel ou tel acte pour obéir au plan de l'ÉTERNEL.

 

  • La seconde période de 7 ans

 

Ensuite, interrogeons la seconde période de sept ans évoquée (Daniel 9.27). Elle couvre le temps de l'alliance dite du RHDP, jusqu'à la fin prévue de la dévastation et du dévastateur 2014, année où la bête retourne dans l'abîme. Et cela est prévu pour durer sept (7) ans car « Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande» (Daniel 9.27)

 

Ce sont sept ans durant lesquels, pendant la seconde moitié il fera cesser le sacrifice perpétuel et l'offrande. Que comprendre par sacrifice perpétuel et offrande ?

 

Désormais nous savons que la Côte d'Ivoire est effectivement la nouvelle patrie du Christ, c'est-à-dire le royaume que DIEU a établi pour le louer. Ainsi, la Côte d'Ivoire est comme l'Autel de DIEU. A partir de cela, tous les prélèvements qui servent d'impôt, de TVA, et toutes sortes de taxes allant dans les caisses de l'État deviennent comme le sacrifice et l'offrande que nous faisons à l'Église de DIEU. Et c'est ce sacrifice là que Sarkozy et le dévastateur ont appelé à ne plus faire depuis les attaques en décembre 2010. De ce fait, fin décembre 2010 étant la date de cessation des paiements des taxes (sacrifice et offrande) à l'État, nous comptons jusqu'à juin 2014 pour atteindre les quarante deux  mois fixés pour la fin de la guerre et du règne des tyrans. Ce qui fait trois ans et six mois, soit la seconde moitié des sept dernières années avant l'établissement final du Prince comme Roi des nations. Ne vous laissez pas tromper par ce semblant de prélèvement qui dit-on se fait. Même quand c'est le cas d'ailleurs depuis son avènement c'est dans sa poche et celle de son clan que nos ressources vont.

 

  • Les 70 ans scellés sur notre peuple

 

Enfin, voyons dans quelle période est-il possible de situer les soixante-dix (70) ans scellés sur le peuple. Cela est très aisé dès lors que la date de la fin de la persécution est sue. Ce qu'il faut savoir, c'est que ce sont soixante-dix ans scellés. Ce qui veut dire que l'on ne calcule pas en faisant une soustraction comme nous le faisons pour connaitre notre âge. Chaque année est prise en compte et l'année de départ et celle de la fin. Ainsi, si 2014 est l'année prévue pour la fin de l'expiation, en revenant soixante-dix ans en arrière, nous nous retrouvons en 1945. Ce qui correspond à l'année de naissance de Laurent GBAGBO. La vie de Laurent GBAGBO, tous ses actes politiques et tout son calendrier sont donc intimement liés à ce délai de soixante-dix ans scellé par l'ÉTERNEL DIEU.

 

Cette vision du prophète Daniel, serviteur de DIEU LE PÈRE confirme la date que nous avancions avec les Révélations aux versets 13 : 5. Elle est plus précise quant au point de départ (il fera cesser le sacrifice…) pour situer cette période.

 

Tout concorde donc pour affirmer sans aucun doute que tout prend fin en 2014 ; année où nous l'avons vu, la bête retourne dans l'abîme. Ici ce n'est pas de la prophétie. C'est une simple déduction. Et je confirme donc que cet homme quittera cette terre et cette vie au grand plus tard avant fin juin de l'année 2014. Nous serions alors en plein milieu de l'abîme du temps.

 

Chers parents, chers frères et sœurs, voilà le temps prévu par le TOUT-PUISSANT pour laver et prendre définitivement possession de Son ROYAUME, voilà le temps prévu pour installer pour toujours, Son FILS à la tête des nations et  pour établir Son Règne. Et c'est ce temps que contestent Satan, le faux prophète et la bête (l'Anti Christ).

 

Et c'est ce Règne que tu contestes, toi mon frère, et toi ma sœur en reniant Laurent GBAGBO, Son FILS. Celui qui a vaincu, le Lion de la tribu de Juda. Toi aussi, mon frère, dès cet instant, tu es Anti-CHRIST, toi qui t'opposes à la volonté de DIEU, le PÈRE, le TOUT-PUISSANT. Toi qui t'opposes à la VÉRITÉ et à la JUSTICE, tu es Anti-CHRIST. Toi qui cautionnes l'iniquité, où que tu sois, sur cette terre de DIEU, tu es Anti-CHRIST. Oui, toi qui soutiens Obama, Ouattara et Sarkozy dans leur croisade destructrice d'hégémonie à travers le monde, tu es Anti-CHRIST.

 

Vous mes frères, vous mes sœurs, où que vous soyez, vous qui regrettez sincèrement d'avoir offensé DIEU, prosternez-vous et louons-Le. Prions et demandons Lui pardon de tout notre cœur, de toute notre âme. Prions pour que dans Sa Justice, Il soit miséricordieux. Prions pour qu'Il nous pardonne pour l'amour qu'Il a pour nous, car notre péché est grand, notre faute est lourde devant Sa Face. C'est pourquoi Il laisse faire l'ennemi. C'est pourquoi Il attend que nous revenions vraiment et définitivement à Lui avant de venir au secours de Son peuple.

 

Revenez à l'ÉTERNEL mes frères. Revenons à notre DIEU, le DIEU de nos pères Abraham, Isaac et Jacob, peuple de Côte d'Ivoire. Enfants d'Israël implorez et louez le Tout-Puissant.

 

Que DIEU, l'ÉTERNEL, vous bénisse.

 

 

A. NEBELE Sanseu Épiphanie


31/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres