LGESTSEIGNEUR

11- LA CRISE IVOIRIENNE ETAPE APRES ETAPE – 4 (Ap. 12.15-17)

Après les offensives diplomatiques et les tentatives d'asphyxie financière [3] C'est ici l'un des pans de la stratégie de déstabilisation orchestrée par Obama et les États Unis, et tout son camp (le grand dragon rouge) pour faire périr la Côte d'Ivoire.

 

  • Matraquage médiatique contre la Côte d'Ivoire

 

«Et, de sa bouche, le serpent lança de l'eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l'entraîner par le fleuve.» (Révélation 12.15)

 

Ne l'oublions pas, «la femme qui enfanta l'enfant mâle» c'est la Côte d'Ivoire. Il s'agit ici, des attaques contre la CI et ses institutions : déclaration d'Obama, de Sarkozy, de l'ONU, de l'UE, de l'UA, de la francophonie, de divers pays et organisations suppôts du dragon. L'ÉTERNEL utilise à cause de l'ampleur des moyens mis en œuvre, l'image de l'inondation que peut provoquer l'eau. «L'eau», ce sont les paroles, les déclarations, les attaques, la guerre médiatique. La calomnie arriva en flot, inonda les ondes et fut comme «un fleuve» qui aurait pu déstabiliser et emporter la nation. Tous les grands médias, tous les journalistes de renom de tous les pays, tous furent mis à contribution pour régler le compte à ce peuple devenu indocile. Internet fut saturé d'annonces contre la Côte d'Ivoire avant même les résultats de nos élections. De très gros moyens furent déployés pour salir le pays, pour le plonger dans une guerre civile et le faire périr. Chaque jour les médias internationaux annonçaient l'affrontement imminent. Des journalistes de renom et des ''spécialistes'' comme ils en fabriquent à la pelle sur nous, se succédaient sur leur plateau pour dire et semer toutes sortes d'incongruités dans les esprits. Nous étions le centre du monde, et GBAGBO était le grand mal à extirper pour que la terre continuât de tourner sur son axe.

 

  • Résultat nul (fiasco) de la campagne pour le soulèvement populaire

 

«Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche.» (Révélation12.16)

 

Mais, le monde des intelligents, celui des justes et de ceux qui ne se laissent pas mener par les manipulateurs, ne se fit pas l'écho de toutes ces médisances. Au contraire, il riposta au point que l'attaque fut submergée. De nombreux bénévoles contribuèrent grandement à sauver cette CI esseulée, surprise par la violence de l'attaque. La presse libre écrite de toutes les nationalités et des télés vinrent de partout et devinrent les relais de la Vérité auprès des peuples du monde (Cameroun, Ghana, Afrique du Sud, …et même France et USA etc.). Et puis internet ! Merci à cet instrument à «double tranchant» dont nous pouvons tous (méchants et justes) user.

 

Mais, c'est le pays même qui les surpris par sa réaction. Le peuple qu'ils appelèrent vainement à la sédition les surpris. Ils ne connaissent vraiment pas ce peuple. Tout ce qu'ils envoyèrent comme campagne, et mot d'ordre pour une éventuelle insurrection fut vain. Les mots d'ordre de boycott, de soulèvement, et de génocide restèrent lettres mortes.

 

  • L'option militaire ou le coup de force

 

«Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de DIEU et qui ont le témoignage de Jésus.» (Révélation 12.17)

 

Obama, le dragon, ne comprenait pas, alors qu'on lui avait présenté le pays comme conquis. Il s'expliquait difficilement l'absence d'émeutes pour son protégé alors que tous avaient laissé croire que sa popularité était sans commune mesure dans ce pays. Les attaques fusèrent alors contre les institutions ; diffamation contre le Conseil Constitutionnel et son président qu'on accusa d'être partisan de Laurent GBAGBO pour avoir été nommé par Lui ; comme s'il n'y avait qu'ici que l'on nommait. Déclaration de Francis Wodié accusant le Professeur N'Dré de n'avoir pas dit le droit.

 

Attaque contre l'église, tentative de déstabilisation, de division du clergé par des déclarations (?) de certains de ses membres les soutenant. Venance Konan auréolé de sa gloire d'écrivain de guerre, faisant feu de tout bois, menait campagnes discriminatoires sur campagnes. Peureux, croyant qu'une attaque pourrait être menée contre l'hôtel du golf, il refusa de s'y rendre et se constitua exilé politique pour se donner de l'étoffe.

 

Attaque contre la population qui reconnait la victoire de Laurent GBAGBO. Listes de l'UE pour sanctionner Laurent GBAGBO et ses partisans. Mise à jour hebdomadaire voire quotidienne de la liste des sanctionnés de l'UE par une certaine Catherine Ashton. Gel des avoirs (lesquels ?) de Laurent GBAGBO. Ils brandirent l'épouvantail du TPI-CPI, déjà, pour ce qui n'était encore qu'une contestation électorale. Tout cela orchestré par Obama (le dragon) et son sous-fifre de faux prophète Sarkozy.

 

Remarquez que c'est à la suite de ces campagnes diplomatiques, économiques et médiatiques infructueuses qu'est prise la résolution par Satan d'engager la guerre pour en finir avec nous. Et le verset est clair là-dessus : «Et il s'en alla faire la guerre au reste de sa postérité…»

 

Ce que ces versets nous apprennent c'est que ce sont les USA les vrais commanditaires de tout ce qui se passe dans ce pays : c'est Satan–Obama qui finance et ordonne et la campagne médiatique et l'offensive diplomatique de déstabilisation. Et c'est la Parole qui le dit. Et c'est lui Satan-Obama qui engage la guerre.

 

Mais comment la faire, cette guerre, sans salir la grande Amérique et son ange de Président ? – La réponse se trouve dans le verset 12.4 (Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté). Il s'agit donc de trouver comment les USA se tinrent devant la Côte d'Ivoire, pour savoir comment Satan-Obama-le dragon et son pays nous ferait la guerre. Rappelez-vous cependant que nous avions émis, ce qui est encore une hypothèse pour les incrédules, que la sentinelle ou l'ogre c'est Ouattara.

 

Et, Ô logique divine ! Les versets suivants font apparaître les monstres engagés pour nous détruire.

 

A bientôt donc pour la suite et que le SAINT de notre peuple vous bénisse pendant que je vous appelle à la sanctification.

 

Oui mon frère le temps n'est plus long. Prends des mesures pour te préparer afin que tu ne sois pas surpris par ce qui se prépare. Que chacun s'éloigne de tout ce qui n'honore pas DIEU. Ce qui se prépare est terrible pour les ennemis de notre DIEU. Rentrez en vous-même et confesser vos méchancetés. Revoyons tous notre mode de vie. Sommes-nous en conformité avec les commandements de notre SEIGNEUR ? Faisons-nous preuve d'amour pour nos frères ?

 

Revenons entièrement à l'ÉTERNEL et de tout notre cœur. Chaque jour, chaque instant de notre vie, dès maintenant doit être consacré à atteindre un objectif qui nous fait tendre vers l'ÉTERNEL, DIEU de l'UNIVERS qui a fait de grandes choses pour nous. N'attends pas demain mon frère prends ta résolution pour commencer à te sanctifier dès cet instant.

 

Suite [5]

 

 

Que DIEU vous bénisse mes frères.

 

A  NEBELE Sanseu Épiphanie


11/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres