LGESTSEIGNEUR

1- LA CÔTE D'IVOIRE REVELÉE DANS LA BIBLE


Tous vous expliquent que la Côte d'Ivoire est bénie et que DIEU a un projet pour ce pays, mais ils ne réussissent pas à aller plus loin. Ils ont raison et il faut les saluer pour l'espoir qu'ils ont fait naitre dans notre peuple. En fait, il s'agit d'un problème de lecture et de compréhension, selon la volonté de DIEU, le Père Tout Puissant qui a disposé chaque chose pour s'accomplir en son temps. Car en vérité, le temps indiqué n'était pas encore arrivé. Or maintenant que nous abordons le dernier virage, l'heure est venue pour l'ÉTERNEL de nous ouvrir les yeux et l'esprit. Découvrons la Côte d'Ivoire telle que révélée dans la Sainte Bible.

Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous les pieds, et une couronne de douze étoiles sur la tête. (Apocalypse 12.1)

Dans ce verset, "une femme" est évoquée. Mais nous savons qu'aucune femme ne peut ni s'envelopper du soleil, ni avoir la lune à ses pieds. Il s'agit donc d'une image qu'utilise l'ÉTERNEL pour nous représenter quelque chose. De quoi s'agit-il ? - Trois indices révèlent la pensée du SEIGNEUR.

- «Une femme enveloppée du solei
Cet indice permet d'identifier le continent où se passe cet événement sur terre. C'est, sans conteste, l'Afrique. Car aucun autre ne bénéficie de plus de soleil.
Mieux, il est indiqué que cet endroit reçoit du soleil en permanence car «enveloppé». Ce qui autorise à rétrécir davantage la zone de recherche et à ne considérer que la zone intertropicale en Afrique.

- «La lune à ses pieds»
Cette autre image est une autre précision majeure. Car, c'est d'elle que vient l'idée, qu'en fait de ''femme'', il ne doit s'agir que d'un sens métaphorique ; la lune en tant qu'astre ne pouvant se mettre sous les pieds de personne.
Il faut donc considérer ce qui pourrait symboliser la lune d'une part et ce qui pourrait représenter les pieds d'autre part.
L'image de la lune ramène à toute forme ronde, sphérique quand elle est pleine. Mais une demi lune ressemble à une voute, un arc ou un croissant.
Quant aux pieds, ils font penser à ce qui se situe ''en dessous'', ''en bas'' ou ''au sud'' de....
Or en visitant la carte de l'Afrique (et même du monde), seul le sud (les pieds) de la Côte d'Ivoire se présente sous la forme d'un arc pouvant adhérer ou se poser sur une sphère ou sur une voûte et donner l'impression de l'avoir à ses pieds.
En fait, le sud de ce pays à une forme d'un croissant de terre. Mais un croissant de terre, n'est-il pas semblable à un croissant lunaire? - C'est pourquoi la Parole décrit "la femme" (le pays) comme ayant "la lune à ses pieds".
 
Ce pays étant situé dans la zone intertropicale (enveloppé du soleil), et étant le seul à vérifier ce deuxième critère (la lune sous les pieds), n'est-il pas d'ores et déjà fondé d'affirmer que la Côte d'Ivoire est ''la femme'' évoquée dans ce verset ? - Examinons le dernier indice avant de tirer des conclusions.

- «Une couronne de douze étoiles sur la tête»
Pour ce qui est de la tête, la Côte d'Ivoire n'étant pas une monarchie, il faudrait la chercher parmi les institutions ou tout autre chose qui la symboliserait.
Arrêtons-nous sur la capitale de ce pays : YAMOUSSOUKRO.
L'on remarque que pour coder un fichier avec ce nom, l'on a : * * * * * * * * * * * * douze étoiles. Et lorsque nous codons (essayez avec votre ordinateur ou avec votre téléphone portable), les étoiles couvrent les lettres du nom Yamoussoukro, c'est à dire donc la tête de notre pays. C'est que le SEIGNEUR nous invitait à trouver un code de fichier fermé par douze étoiles. Ce code ou mot de passe, dès que découvert, ouvre le dossier Côte d'Ivoire que l'ÉTERNEL a disposé dans la Bible à l'intention de son peuple. Ce mot de passe est YAMOUSSOUKRO.

Oui, l'on peut assimiler la capitale d'un pays à sa tête. Ici, la Parole se veut contemporaine pour notre compréhension. Et il est vrai que de nos jours, la capitale des pays est utilisée de manière métonymique pour désigner le pays tout entier. Elle est même personnifiée. Car, l'on entend souvent, à travers les médias : «Washington décrète un embargo ...», «Paris ou l'Élysée s'inquiète du déroulement …». Alors, si la capitale «décide» et «parle», ne peut-elle pas être prise pour la tête ?
En vérité, si la Côte d'Ivoire est cette femme enveloppée du soleil, Yamoussoukro, sa capitale, en est bien la tête. 

De plus, en dehors d'Antananarivo et de Bloemfontein qui ne sont pas dans la zone intertropicale, aucune autre capitale africaine n'a un nom de douze lettres.

Ainsi donc, des trois indices repérés pour identifier ''la femme'' évoquée, la Côte d'Ivoire se révèle être l'unique territoire au monde qui obéit à la description faite dans ce premier verset du chapitre 12 du livre des Révélations.





La CÔTE D'IVOIRE : la femme, la lune à ses pieds



Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement (Apocalypse 12.2)

Cet état de la femme en travail est celui de la Côte d'Ivoire au début de la cabale qui a pour point de départ 89-90, alors que sévissaient les perturbations pour l'instauration de la démocratie pluraliste. Le pays était à l'aube d'une ère nouvelle et nous attendions la naissance d'une Côte d'Ivoire nouvelle avec des hommes nouveaux. Les secousses, les soubresauts étaient le présage à cette naissance.
Bref ! Nous aurons plus de précisions sur cet enfantement au fil des articles.

Je suis conscient que chacun sera bloqué sur une question. Car cette "femme" évoquée dans ce verset est réputée pour être la nouvelle Jérusalem. La question sera donc : La Côte d'Ivoire est-elle cette nouvelle Jérusalem ?
Si la réponse - qui pourtant devait l'être - ne vous semble pas évidente au regard de ce qui est développé ci-dessus, je vous invite à me suivre tout au long des articles qui se succèdent.
Car, en vérité, il n'y a pas à forcer. S'il s'agit bien de la Côte d'Ivoire, tous les indices doivent converger tout naturellement pour confirmer cette affirmation. Vous comprendrez donc, si évidemment, vous ne restez pas perché sur votre tour de savant.
Et si le développement vous semble trop simple pour être vrai, rappelez-vous cette Parole du Christ : "Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de DIEU comme un petit enfant n'y entrera point" (Marc 10.15).

Que DIEU vous bénisse.
 
Lire  LA CRISE IVOIRIENNE: LES ACTEURS EXTÉRIEURS      
                                                                                                        

A. NEBELE Sanseu Épiphanie


04/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres