LGESTSEIGNEUR

"SI VOUS NE VOUS CONVERTISSEZ, VOUS PÉRIREZ"

13.1 En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices.

13.2 Il leur répondit: Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte? 13.3 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

13.4 Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? 13.5 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. 

13.6 Il dit aussi cette parabole: Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point. 13.7 Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ? 13.8 Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier. 13.9 Peut-être à l'avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas. (Luc 13.1-9)

 

En ces temps troubles où nous sommes confrontés à toutes les formes de violences, où tout est mis en œuvre pour nous détourner de la voie et du chemin qui mène à la vie, cette Parole doit interpeller plus d'un. Car ce sont ici deux sévères mises en garde qui sont lancées par le Seigneur Jésus Christ : «Si vous ne vous repentez, vous périrez tous également»; «si vous ne vous repentez, vous périrez tous également».

C'est clair, ce que dit le Seigneur Jésus Christ : «Vous périrez également». C'est que, ce qui se passe autour de nous doit nous servir de leçon. Tout ce qu'ont vécu les anciens et qui est consigné pour nous dans les Écritures doit servir à nous instruire afin que nous ne nous croyions pas hors de portée. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, si nous persistons dans nos voies, il n'y a pas de raisons que les punitions infligées hier ne nous atteignent pas aujourd'hui. C'est pourquoi est proféré cet avertissement.

 

Mais, de quoi devons nous nous repentir, disons-nous. Nous devons nous repentir de nos mauvaises voies, de nos choix qui n'honorent pas DIEU. Nous devons nous démarquer du modèle de vie que nous impose par la violence, ce monde. Modèle de vie fait de légèretés où l'on célèbre les déviations et les dépravations et où l'on se complait dans la dissolution. Nous devons choisir résolument de nous opposer à ce modèle de vie où l'on impose les mariages contre nature, dénaturant la Loi de DIEU, et défiant, par là même, l'ÉTERNEL. [ici]


En fait, ce que les puissants de ce monde nous imposent, c'est de faire un choix. Le choix de se livrer entièrement à la dissolution pour enfin nous éloigner définitivement de DIEU et nous livrer au diable.

 

Et ce que le Christ nous demande, c'est de nous convertir pour être transformé afin d'échapper à ce monde pour entrer dans son royaume.

 

De quelle conversion parle-t-il encore, puisque nous sommes déjà chrétiens ? – Le Seigneur nous appelle à la conversion totale, comme on échangerait une monnaie d'une devise en une autre lorsque nous partons d'un pays à un autre. Car, de même nous serions paralysés et ne pourrions faire aucune transaction si nous gardions toute notre richesse dans une monnaie non utilisée dans le pays ou nous nous rendons, de même nous serons juste bon pour être jetés dehors, incapables de nous approcher des fils de DIEU quand sera l'heure. Car nous aurions refusé d'échanger nos habits de ce monde pour revêtir les habits de la conversion pour accéder au royaume.

Cela semble difficile mais c'est aussi simple que cela. On ne peut rien acheter dans le royaume de DIEU avec tout ce que nous aurons acquis dans ce royaume-ci. Rien avec la dissolution, rien avec la méchanceté, rien avec la dépravation, rien avec le mensonge, rien avec l'injustice, rien avec le meurtre, rien avec tout les plaisirs que nous nous serions donné dans l'iniquité ; rien, rien et rien.

 

Alors c'est à nous le choix, en fin de compte. Choisissons-nous de nous laisser séduire par les plaisirs immédiats pour satisfaire notre chair ? Choisissons-nous  de succomber sans nous y opposer à nos désirs quotidiennement excités par ceux qui veulent nous perdre, ou prenons-nous la résolution, dès aujourd'hui même, de lutter contre ces déviations et la dissolution rampante en acceptant de nous engager pour la conversion de tout notre être, afin d'avoir droit à la vie ?

 

Car, il nous est laissé une chance pour revenir au Père. Cette chance c'est Jésus qui nous la donne. C'est pourquoi termina-t-il avec la parabole du figuier.

 

Dans cette  parabole, le vigneron c'est le Christ. L'homme, le propriétaire de la vigne, c'est DIEU Lui-même et le figuier c'est toi, c'est moi, c'est le peuple de DIEU, c'est nous tous pour qui le Christ est venu mourir.

 

Ce sacrifice de lui-même, c'est afin que soit porté l'Evangile à tous les peuples, à toutes les nations. C'est pour que tous connaissent DIEU et se convertissent afin que nous ne périssions point. Il est venu, le Christ, le vigneron de DIEU, afin d'accorder à l'humanité un sursis. Sa Parole, l'Evangile, est le fumier pour nous transformer afin que nous donnions de bons fruits agréables aux yeux de DIEU.

 

Christ s'est-il donné de la peine pour rien ? Jésus serait-il mort sur la croix pour rien ? Accepterais-tu de rester un figuier stérile malgré son sacrifice ultime ?

 

C'est à cause de ton cœur endurci que Jésus ne donne pas d'assurance au Père et Lui dit : "Peut-être donnera-t-il du fruit" après mes efforts. Aujourd'hui plus que jamais nous devons nous déterminer : choisir de servir DIEU corps et âme ou nous tourner corps et âme contre l'ÉTERNEL pour nous jeter en toute conscience dans les bras du diable. Le choix que tu fais pour ta vie est la réponse à ces questions. Mais sache qu'il y a une rançon pour chacun des deux choix qui nous sont proposés.

 

Que Jésus le CHRIST soit votre guide et que DIEU vous fortifie dans le bon choix.



                                                                                                           A NEBELE Sanseu Épiphanie


03/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres