LGESTSEIGNEUR

Daniel 2 – Le G7, l'ONU, le FMI et l'OTAN : le royaume de fer

Après l'or [1], l'argent [2] et le bronze [3], la toute dernière partie de la statue du songe de Nabuchodonosor représente le quatrième et dernier royaume avant l'avènement du Christ de DIEU et du règne éternel par le peuple saint. Comment se présente-t-elle, cette quatrième domination qui verra la fin de ce monde ?

 

«Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer ; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, ce royaume sera divisé ; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l'argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d'argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. Tu as vu le fer mêlé avec l'argile, parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines ; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile.» (Daniel 2.40- 43)

 

Ce quatrième royaume est le même que celui que forme l'animal à dix cornes du chapitre 7. C'est-à-dire le G7 et les trois organisations à sa solde que sont l'ONU, le FMI et l'OTAN. C'est aussi ce royaume qui est représenté par le «grand dragon rouge» de l'Apocalypse (Apocalypse 12.3) [4].

 

Trois ou quatre caractéristiques essentielles permettent d'arriver à cette conclusion.

 

1- Comme le dragon et l'animal à dix cornes, ce quatrième royaume est la dernière grande domination avant la fin.

 

2- Ce quatrième royaume est constitué d'éléments qui ne sont pas de la même espèce (fer et argile)

De même, l'ensemble formé par le G7, l'ONU, le FMI et l'OTAN n'est pas homogène. D'un côté, l'on a des nations (7) et de l'autre, des organisations (3). C'est ce que traduit la présence du fer et de l'argile dans l'assemblage. Deux matières de natures complètement différentes et incompatibles.

 

3- «Ce royaume sera divisé» ou «ce sera un royaume partagé» selon la TOB.

Car, en fait de division, ce qui est exprimé ici, c'est le fait que ce dernier royaume ne forme pas un tout et n'occupe pas un même et unique espace territorial. C'est véritablement un royaume partagé entre plusieurs continents. Une partie se retrouvant sur le continent américain (USA et Canada), une autre en Europe (Allemagne, Grande Bretagne, France et Italie)  et le reste en Asie (Japon).

 

4- La quatrième caractéristique ressort de cette Parole : «Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit» (Daniel 2.44)

Autrement dit, plusieurs rois exerceront en mêmes temps pour cette quatrième domination. Ce qui correspond à une domination telle que celle de l'animal (ou du dragon) à dix cornes.

 

Outre ces caractéristiques, d'autres précisions dans l'explication de Daniel nous confirment encore dans l'idée que le G7 avec les USA à sa tête est bien ce quatrième royaume.

 

Ce royaume sera en partie fort et en partie fragile»

En considérant les sept nations qui composent ce groupe, aussi bien sur le plan économique que militaire, il apparait évident que toutes n'ont pas la même force. Certaines sont très puissantes, pendant que d'autres le sont moins. Il n'y a qu'à comparer la puissance militaire des USA d'avec celle de chacune de ces six autres nations pour s'en convaincre.

 

- «Ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile»

Comment peut-on réussir à faire coïncider les intérêts des Japonais d'avec ceux des Français ou des Américains ? Comment peut-on mettre d'accord dans un monde de compétition, Américains, Européens et Asiatiques ? Leurs intérêts ne s'opposent-ils pas ? Chacun des États dans cet ensemble ne lutte-t-il pas en premier pour sa propre prospérité et pour le bien-être de ses fils ?

Bien que faisant tous partie de l'OTAN, en quoi la campagne des Français et des Américains en Libye engage-t-elle le peuple Japonais ?

 

C'est véritablement une alliance difficile et contre nature. C'est pourquoi elle est imagée par l'alliage entre l'argile et le fer. Car, de même que «le fer ne s'allie point avec l'argile» comme dit le prophète, de même on ne peut unir un ensemble aussi hétéroclite.

 

- «De même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces» (Daniel 2.40).

Cette Parole indique comment s'illustrera aux yeux des hommes cette dernière domination.

Et, la quatrième bête du chapitre 7 est ainsi résumée : «(...) Animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort ; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait» (Daniel 7.7).

 

On y lit la même férocité, la même cruauté et la même avidité. Ne sont-ce pas les caractères des dominateurs d'aujourd'hui ?

 

En vérité, il n'y a aucun doute, la quatrième domination, le royaume de fer, est bien celle qu'exerce le G7 et les organisations à sa solde (FMI, OTAN et ONU). Ils constituent les dix cornes du grand dragon rouge qui par sa puissance imposera à la tête de la nation sainte, la bête (l'antéchrist) (Apocalypse 13) [5].

 

A la place du Chef des chefs (Daniel 811 ; 8.25), c'est-à-dire à la place de celui que l'ETERNEL a destiné pour régner sur son peuple, ils imposeront sur la nation de DIEU, cette abomination qu'est l'antéchrist, en usant de mensonges prodigieux et des iniquités les plus abjectes. Ils en paieront le prix.

 

Bref ! Ce que l'on doit retenir ici, c'est que la domination sous laquelle le monde se trouve présentement est la dernière avant l'établissement du règne de DIEU.

 

Ici, il n'est plus question de croyance ou de foi. Il s'agit d'accepter de prendre la Bible comme témoignage historique, de considérer ce qui y est dit et de le recouper avec ce que le monde a connu et que nous avons consigné dans nos livres d'Histoire. La seule question intelligente est : les trois premiers royaumes tels que décrits ont-ils vraiment existé ?

 

Pour terminer, pourquoi en termes d'appréciation, DIEU attribue-t-Il le fer à cette dernière domination ?

 

Sincèrement, ce peuple est-il revenu des mauvaises voies empruntées par ses pères du royaume d'airain qui piétiné, pillé, ruiné des vies par toute la terre ? – Non ! Bien au contraire ! N'a-t-on pas perpétué et accentué l'avilissement de ses semblables ? Le monde, sous l'impulsion de ce peuple descendant de Babylone [6], a-t-il évolué vers plus de justice et plus d'équité ? Ne s'est-on pas enfoncé davantage dans la dissolution ? Que peut valoir aux yeux de l'ÉTERNEL, un monde qui a chassé DIEU de la gestion de son quotidien et de sa vie ? Que peut valoir aux yeux du SEIGNEUR un monde c'est une honte de prononcer le nom de DIEU dans un débat public ? Honnêtement, quelle valeur peut avoir, aux yeux du SEIGNEUR, une domination où le roi (le Président) de la plus grande des nations blasphème DIEU en appelant ouvertement à transgresser ses lois ? [7] Que pourrait valoir un monde où la perversion est célébrée et imposée comme norme? Quelqu'un écoute-t-il encore la voix de DIEU dans ce monde ? – C'est pourquoi, il est attribué à cette dernière domination, le fer.

 

Le fer, il est vrai, brise, rompt et met tout en pièces. Mais, il est juste bon pour le brigand sans foi, qui entre par effraction et s'accapare tout par la force.

Par ailleurs, qui thésauriserait le fer ? Qui conserve-t-il du fer dans un coffre comme on le fait pour l'or où l'argent ? C'est pourquoi s'étant rendu vil et méprisable aux yeux de DIEU, ce monde qui ne représente plus rien aux yeux de l'ÉTERNEL pour être conservé, sera pulvérisé et disparaitra à jamais  pour le règne du peuple saint promis à la louange de DIEU.

 

Quelle est-elle cette nation, assez puissante, plus puissante que les États-Unis, qui anéantira tout pour dominer éternellement ?

 

Cela, personne ne l'a dit. En tout cas les Ecritures ne disent nulle part qu'un peuple très puissant, au regard de nos critères humains, prendra la domination. C'est même tout le contraire. Car cette nation est si petite qu'elle "s'enfuit" devant le grand dragon. Selon qu'il est écrit : «Quand le dragon vit qu'il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l'enfant mâle» (Apocalypse 12.13).

 

Car, cette nation, ce royaume que suscitera le DIEU des cieux, c'est cette femme des révélations de Jean, harcelée et traumatisée par le dragon et Satan, roi du quatrième et dernier royaume luttant pour changer le cours (temps) des choses tel que prévu par le DIEU Tout-Puissant. La nation sainte n'est donc pas une puissance militaire ou économique au sens que nous l'entendons. Sa puissance elle la tient de son DIEU qui la délivrera et l'établira pour sa gloire.

 

Gloire donc à notre Père qui veille sur sa Parole et qui est fidèle.

A l'ÉTERNEL, notre DIEU, la puissance et le règne pour tous les siècles. Amen !

 

 

A NEBELE Sanseu Épiphanie


18/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres